Verticale de la Tour Eiffel – Vers l’infini & au delà

« Je  veux y retourner, je veux y retourner, je veux y retourner »

Voilà ce que dit la petite voix dans ma tête depuis jeudi dernier ! J’ai attendu 27 ans pour monter en haut de la Tour Eiffel, et je dois dire que la Dame de Fer m’a filé des frissons !

Depuis deux ans j’en rêvais, le génie de la lampe magique du tirage au sort en décembre dernier a rendu les choses bien concrètes !

& une Tour Eiffel pour LO PRESTI, car je suis ton meilleuuuur ami !

Tic tac tic tac 🕦 J-2

Je tourne entre crises d’angoisses et remise en question. Dès que je monte 30  marches dans le métro, mes jambes envoient un message très clair à mon cerveau : « Mais dans quoi tu t’es lancée ma pauvre ? »

Pourtant je l’ai voulu cette course, pendant deux ans j’y ai pensé chaque semaine, quand j’ai su que je faisais partie de la sélection j’ai bossé pour l’échéance, j’ai monté un nombre incalculable de marches, j’ai fais des séances spé en côtes, j’ai fais monter le lactique des dizaines de fois… Mais rien à faire j’avais l’impression que j’allais terminer en rampant, ou pire encore, ne pas terminer du tout…

Tic tac tic tac 🕚 J-1

Je retrouve les copains à Bastille, toutes les émotions s’emmêlent je passe du rire aux larmes, du stress à l’excitation. Je me raisonne je sais qu’une fois dans la course tout ça aura disparu ! Je pars courir 1,5 kilomètre avec Jeff pour dérouler mes jambes et détendre mon esprit ! Mes incertitudes s’effacent, à partir de là je vais compter chaque minute qui me sépare de l’objectif…

Tic tac tic tac 🕔 H-13

Le jour de la course je me réveille sereine je sais que je vais passer une superbe journée d’anniversaire quoiqu’il arrive & que je vais m’éclater sur la course !

Tic tac tic tac 🕘 H-8

Après cinq vérifications pour ne rien oublier j’embarque mes affaires et file au bureau. Je n’ai pas voulu poser ma journée pour ne pas tourner en rond à la maison, l’après-midi devrait passer plus vite le nez dans mes dossiers 😬

Tic tac tic tac 🕔 H-2

img_7434
Village avec vue sur objectif

J’arrive sur le village où je retrouve Alban d’ AR République. Je récupère mon pack contenant le sésame pour accéder à la course ainsi que le règlement et les consignes de sécurité. Je suis le numéro 66, je prendrai le départ à 20h53 je dois impérativement être sur la zone de départ dix minutes avant.

img_2993-1
Les bons élèves

Je cède à la mode du racepack & file me préparer ! Je ne suis plus du tout stressée (il faut dire que j’ai pas mal usé mon quota de stress les deux jours précédents…).

img_7438-1

La première partie des supporter débarque je suis tellement contente de les avoir avec moi !  On écoute le brief obligatoire & on file sur le parvis pour les premiers départs !

Impossible de tenir en place !

Tic tac tic tac 🕗 Départ dans 53 minutes…

Je suis surexcitée, mes copains arrivent petit à petit, je prends toutes les ondes positives qu’ils m’envoient

Alban va prendre le départ ! On est une dizaine de supporters archi chaud pour hurler son prénom ! Chacun à son moment de gloire : le départ se fait en contre la montre sur une rampe de lancement, le speaker annonce au micro le nom de chaque participants, l’ambiance est donnée par le staff ! On se sent vraiment privilégiés !

Tic tac tic tac 🕘 Départ dans 25 minutes…

J’entre sur la zone d’échauffement, des vélos et elliptiques sont à notre disposition pour faire monter le cardio et chauffer les muscles. Je pédale pendant dix minutes & vais faire des bisous à la team supporters qui s’est agrandie ! Je suis boostée à bloc !

Tic tac tic tac 🕑 Départ dans 2 minutes

Je me place sur le départ, les copains sont là pour mettre l’ambiance, je prends une dose d’euphorie ! Le speaker annonce au micro que c’est mon anniversaire et fait chanter les gens, moment brigade du kiff !

Je regarde le décompte il me reste 10 secondes, je jette un oeil à l’immmense structure au dessus de moi & m’élance vers l’entrée du pilier sud ! Je m’engouffre dans la Tour Eiffel je sais dès le début que ça va être une partie de plaisir, l’épreuve ne va pas être facile mais même si mes jambes vont tirer je suis dans un état d’esprit ultra positif.

La positive attitude !

Niveau stratégie j’ai opté pour la sécurité, je garde un rythme soutenu sans courir. Je débute dans la discipline, j’ai le temps pour roder mon corps et mon mental. Le but aujourd’hui n’est pas de terminer en rampant mais de profiter de la chance d’être sur l’épreuve, d’en garder un super souvenir d’anniversaire !

Je double deux filles, on s’encourage ce n’est que le début et l’ascension est longue ! Les bénévoles sont postés tous les deux ou trois paliers c’est rassurant de les voir. J’entends des cris, j’arrive au premier étage, les photographes sont là pour immortaliser l’instant.

1st floor – 330 marches – 2:35:63

Pour accéder à la suite des marches il faut traverser le premier étage, cinq marches en descente qui font plus mal aux jambes que les 330 que je viens de monter ! Je récupère un peu en trottinant ! Des journalistes sont à l’étage, je croise Muriel de chez VITAL rencontrée avant la course et qui me lance des encouragements.

C’est reparti ! J’attaque le deuxième étage ! Je me sens bien mais je sais que tout se jouera après les 340 prochaines marches. Je me fais doubler par une flèche, je regarde derrière il n’y a pas d’autres filles à l’horizon, je me retrouve seule en tête à tête avec la Dame de Fer. J’essaie de profiter de la beauté qu’offre l’épreuve : une vue incroyable sur un Paris illuminé !

Un coup de mou arrive, il me reste la moitié du deuxième palier à franchir. Je dois rester concentrée, je relève la tête, souris & je me relance !

2nd floor – 340 marches – 6:21:51

De nouveau des jorunalistes, des photographes, des cris d’encouragements !
Je suis tellement concentrée pour la suite que je zappe un peu l’ambiance sur cet étage. A partir de maintenant les escaliers sont réduits en single track, avant la course j’avais peur de bloquer des filles mais finalement je suis solo, je garde le même rythme depuis le début, il me reste 1000 marches sans paliers intermédiaires…

Ça parait énorme mais finalement ce sont de grandes lignes droites, l’espace étant réduit on peut plus facilement s’aider des barrières pour se tracter. Il y a régulièrement des panneaux annonçant le nombre de marches restant.

« PLUS QUE 600 MARCHES »

Déjà ? je trouve que ça passe vite ! Je commence à sentir que la fin de la course approche, l’émotion monte…

« PLUS QUE 400 MARCHES »

Un bénévoles me demande si ça va, je lui souris et lève le pouce.

« PLUS QUE 200 MARCHES »

Je perçois beaucoup de cris et d’applaudissements venant du dessus, la fin est proche ! Tellement euphorisant ! Les lignes droites s’arrêtent, j’arrive sur un escalier en colimaçon, ça surprend un peu, je fixe un point pour ne pas avoir le tournis.

Encore quelques marches & au bout un tapis rouge…

Sommet – 1665 marches – 15:48:73

29495989_1959648054286497_2781992627065585664_n

Je cours jusqu’à la ligne d’arrivée, je me sens bien, je reprends immédiatement mon souffle, je retrouve les filles du départ, on échange quelques mots.

Une bénévole me tend un verre d’eau, un autre ma petite tour Eiffel trophée & une polaire « FINISHER DE LA TOUR EIFFEL »

Je suis contente de l’avoir parce qu’il fait froid tout là haut !

J’oublie de couper ma montre qui indique 18 minutes, j’attendrai donc les résultats officiels pour connaître mon chrono. Je retrouve Alban, l’émotion me rattrape je me mets à pleurer, on partage la même joie d’avoir vécu cette expérience !

Alban me dit qu’il est bloqué au sommet car pour le moment il est 3eme de la catégorie amateurs, il doit donc rester sur le podium le temps qu’un meilleur coureur arrive et prenne sa place. Je suis super contente pour lui ! Il boucle en 11:20.83 #Champion

Je profite un peu de la vue avant de redescendre. Je retrouve la bande, je suis tellement contente de vivre ce moment si bien entourée !

On file se mettre au chaud sur le village où on organise un contre ravito à base de champagne & de bonbons #BestRavitoEver

Comme à la maison !

Avant de partir j’en profite pour passer entre les mains des ostéos pour m’assurer une meilleure récupération.

L’aventure se termine à 23h, sous une Tour Eiffel qui s’illumine.

Photo : Athaa

Un immense merci à l’organisation & aux bénévoles ! 

À ma team Bastille & mes proches pour les encouragement. 

Aux personnes qui m’ont coachée et conseillée tout au long de ma préparation.

À Nomen’k & Les jardins de Pan pour leur soutien et leur accompagnement.

À ma team supporter d’avoir bravé le froid pour partager ce moment avec moi.

À JR pour être chaque jour à mes côtés. 

Clap de fin !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s